Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas de commentaire

John Beauregard et Papillons de Nuit misent tout sur les RS

John Beauregard et Papillons de Nuit misent tout sur les RS

| Le 12, Fév 2016

Voilà maintenant 15 ans que P2N (Papillons de nuit) existe et 7 ans que le personnage John Beauregard a vu le jour. Deux cibles, deux communautés et une forte influence des réseaux sociaux ! 

 

John Beauregard

John comptabilise une jolie communauté de 32.000 personnes sur Facebook.

Rencontre avec Ambroise qui a pour mission de donner la parole à John, véritable personnage devenu l’emblème du festival caennais : 

 

65

 

Quelle utilisation est faite des réseaux sociaux et quel intérêt de donner la parole à un personnage fictif?

Ambroise : Le personnage John a été créé pour personnaliser la communication, on parle souvent de programmation comme une suite de noms mais c’est surtout des choix artistiques. C’est un peu comme une figure qui se dessine et qui varie en fonction de chaque année avec toujours la même symbolique qui est justement John en lui-même. Le mystère fait partie de John. Personnifier un festival c’est un challenge incroyable et ça permet beaucoup de choses.

 

Que penses-tu de l’impact de la communication sur les réseaux sociaux pour le festival?

Ambroise : L’objectif principal est la fidélisation. On veut que les festivaliers reviennent, qu’ils continuent à avoir des exclusivités, on veut garder une relation avec notre public. Voici la chose la plus importante dans la stratégie Social Media.

 

L’annonce des groupes qui seront présents pour le festival, tu dirais que ça fait partie des moments clés de la stratégie? 

Ambroise : Oui clairement, deux temps forts : le festival et l’annonce des noms ! Le plus gros challenge est de comprendre comment garder un rythme soutenu entre l’annonce de la programmation et le festival en lui-même. C’est sur cet axe que je travaille beaucoup. C’est un beau défi.

 

La page officielle ici ! 

12662700_1160298923988147_885330108604781057_n

 

Festival Papillons de Nuit

Près de 56.000 Likes sur la Facebook page, P2N fédère un public tout autre que celui de John ! D’un côté, dans la manche à Saint Laurent de Cuves, on retrouve davantage de festivaliers jeunes et festifs. A Caen, au château de Beauregard, le public est familial, fan de rock et de musique indé.

Nous rencontrons Alexis Olivier CM du festival P2N :

 

10659030_10205046960998419_1917782066999359156_o

 

Quelle place occupe les réseaux sociaux dans le déroulement du festival?

Alexis : Une place de plus en plus importante! Le but est de trouver des contenus pour créer une animation et maintenir le lien avec nos festivaliers sur 365 jours. Le festival dure 3 jours mais tenir les gens en haleine toute l’année est une mission compliquée.

 

Quels sont les temps forts, avant, pendant et après l’évènement?

Alexis : Pendant le festival, on est sur de la création de contenus en live. Un live Tweet est mis en place, mais le réseau le plus utilisé est Instagram, simplement parce que réseau de la photo se prête mieux au direct selon nous. L’engagement est très bon pendant le festival, les chiffres augmentent chaque année. Nous sommes sur un public plutôt digital.

Après Papillons de Nuit, on fait durer le souvenir quelques temps avec le contenu que l’on a. Puis vient une période un peu calme.

Ensuite on arrive dans l’avant : premières annonces. On fait aussi un relais des informations des artistes. Plus le festival se rapproche, plus nous mettons en place des petites actions comme des jeux ou des contenus comme le kit du festivalier ainsi que notre blog qui permet de relayer les infos utiles.

 

Du nouveau pour cette année?

Alexis : Cette année nous misons beaucoup sur la transparence! Papillons de nuit est un festival associatif! Nous voulons mettre en avant cette donnée importante. On fait entrer la communauté dans les coulisses de l’asso, on fait savoir que le président est un agriculteur par exemple… Une transparence complète, l’idée est de montrer les bénévoles et les acteurs qui font que le festival existe.

 

Quelle stratégie essayes-tu d’impulser sur les réseaux?

Alexis : Je souhaite faire rayonner l’image Papillons de nuit. Mais aussi entretenir le lien avec les festivaliers toute l’année ! Nous sommes très proches des festivaliers, on leur répond beaucoup en message privé. Il y a une vraie relation avec notre communauté. C’est dans l’ADN de P2N. Nous ne disons jamais « nous » car nous considérons que ce sont les festivaliers qui font le festival. C’est une nuance qui a son importance !

 

La page officielle ici !

12657959_10153926013557351_386978877685867228_o

 

Laisser un commentaire